TEMOIGNAGES

Cette page est dédiée à tous les témoignages en lien avec l’eczéma, l’asthme et les allergies etc …

Envoyez moi vite votre témoignage !!!

Bonne journée

10 réflexions sur “TEMOIGNAGES

  1. J’ai eu de l’eczema étant petite, puis vers 13-14ans. Il s’est caractérisé par des plaques sur les bras, les jambes ainsi que sur le visage. Ce fut une période vraiment difficile, puisque vivre cette maladie au quotidien est pénible mais lors de l’adolescence, c’est un cauchemar. Le regard des autres ne m’a jamais fait aussi mal que durant cette période. Parallèlement, je subissais des traitements les plus durs les uns que les autres : en testant des crèmes inappropriées qui n’atténuaient pas les démangeaisons permanentes…

    Aujourd’hui, je repense à ces moments, et je me rends compte à quel point cette maladie m’a rendue forte. Certes des plaques surviennent de temps à autre, elles peuvent parfois être gênante, mais je sais comment les atténuer grâce à un traitement suivi par une dermatologue du CHU de Nantes et je l’en remercie.

    Hélène, Angers

  2. J’ai de l’eczema depuis maintenant 3 ans, les rougeurs sur mes mains ont commencé vers mes 24 ans. J’avais fait de l’eczema étant petit, mais sans que j’en garde aucun souvenir. C’est ma mère qui m’avait expliqué qu’elle me faisait des bains de je ne sais quoi pour enrayer cet eczema. Et durant 20 ans, je n’ai rien eu et voilà qu’il refait surface.
    Alors J’essaye de comprendre pourquoi maintenant, je modifie mes habitudes alimentaires, je fais du sport, des séances d’ostéopathie, rien ne marche jusqu’ à présent. Les traces ont diminué, mais des plaques subsistent. Alors je ne perds pas espoir et je continue d’essayer de stopper cet eczema. A force de chercher, je finirais par trouver.
    De la volonté, j’en avais déjà. Cet eczema ne fait que renforcer ma nature combattive. Parce que c’est un combat, en soi et contre les regards extérieur. Peu importe combien de temps encore ce combat durera, du moment que chacun en resorte grandi à l’issue.

    David, Nantes

  3. Bonjour,
    Je m’appelle Chrystelle, j’ai de l’eczéma depuis l’âge de 6 mois, j’ ai maintenant 30 ans.
    J’en ai connu bien des galères (irritations et démangeaisons sur tout le corps, le regard des autres, se cacher, pleurer, puis se décourager…) jusqu’à ce qu’un beau jour, je rencontre les bonnes personnes! (dermato, pneumologue, et surtout psychothérapeute…)
    Et depuis seulement quelques mois; je vais beaucoup mieux!
    Je suis aussi asthmatique, et cela va mieux aussi…

    J’aimerai par le biais de ce site, pouvoir partager mon expérience et donner de l’espoir à tout ceux et celles qui se battent contre cette maladie…

    je souhaite à tous du courage, de la volonté et surtout être bien entouré!
    A bientôt

  4. Bonjour,
    Je voulais ajouter une petite expérience, fort désagréable…
    Un jour que j’étais pressée d’aller au boulot, et j’étais en jupe. (c très rare!!!), j’ai voulu me raser les jambes, vite fait au rasoir avant de partir, à même la peau, sans rien dessus! Je me suis dit que pour une fois, en beurrant bien ensuite avec de la crème hydratante, cela allait peut-être rougir, mais pas plus…
    Erreur!!! Malgré une peau belle et hydrater constamment, je me suis retrouver avec une peau rouge, qui brulait et de l’urticaire!!!
    J’avais beau me passer les jambes sous l’eau froide pour apaiser la chaleur, cala ne faisait rien! Pendant 2 jours, j’ai gratter, et ça continuais à brûler!!!
    Du coup, j’ai mis de la cortisone, le lendemain, il n’y avait plus rien! Promis juré, c’est la dernière fois!!!
    (Et quand je le fait sur les aisselles, cela ne fait rien!)

    Voilà! La moral est: « cela prouve que même si la peau va bien, elle reste fragile et est à surveiller pour ne pas la sur-estimer! »
    Chrystelle

  5. Bonjour,
    Je voulais aussi rajouter que pour l’aération de la chambre, ma pneumologue m’a conseillé d’aérer la matin pendant l’hiver; et le soir pendant l’été… car le pollen entre dans la pièce le matin durant le printemps notamment!
    Voilà! (surtout quant on a 2 arbres fruitiers en fleur dans son jardin avec la fenêtre de la chambre donnant dessus!!!)
    Chrystelle

  6. Toute petite, j’ai eu recours à de la kiné-respiratoire afin de calmer mes crises d’asthme, je n’ai pas non plus échappé aux allergies, telles que les allergies aux acariens, aux graminées… et j’en passe.
    Néanmoins, je note que papa a eu beaucoup de problèmes d’eczéma, donc c’est héréditaire. Par conséquent, à la naissance de mon frère aîné mes parents ont décidé de contacter un médecin afin de connaître les probabilités que l’enfant soit touché, ainsi que les risques et les précautions à prendre. L’allergologue leur a vivement conseillé de nous faire vivre au quotidien ceux dont quoi nous pouvions présenter comme « défaillance(s) ». En effet, j’ai toujours été habitué à vivre avec un chien et un chat à la maison alors que je présente à leur contact une allergie. Il est évident que si j’avais le « malheur » de les caresser en oubliant de me laver les mains je pouvais être certaine, dans les minutes qui suivent, de faire une conjonctivite et surtout la redoutable crise d’asthme. Pour calmer les crises je prenais de la ventoline mais pas systématiquement afin que je puisse m’auto-canaliser. Désormais, je garde tout le temps les bonnes habitudes de me laver les mains, mais je n’ai plus cette fameuse crise d’asthme qui se présente de manière récurrente, je garde tout de même ma ventoline à portée de main, mais je suis beaucoup plus « libre ».
    J’ai également fait du sport, c’est d’abord un bon moyen de se défouler, de rencontrer du monde et surtout de surmonter la crise d’asthme, ça n’a pas tout le temps été facile mais ce n’est pas insurmontable. Aujourd’hui je n’ai plus l’appréhension de faire une crise d’asthme, il est sur qu’on préfèrerait s’en passer. En revanche je rencontre toujours des problèmes respiratoires que je trouve plus déstabilisants : les spasmes. Dans cette situation au début je ne savais pas ce qu’il m’arrivait donc je m’efforçais à aller jusqu’au bout de mon effort, au final j’ai senti ma respiration se bloquer et j’étais impuissante mon professeur a dû intervenir, actuellement je sens quand la crise de spasmophile surgit donc je m’arrête à temps mais c’est assez impressionnant.
    Cependant, en aucun cas, je n’ai considéré l’asthme ou bien les allergies comme un handicap, certes c’est un obstacle momentané mais ça ne m’a pas freiné à mon épanouissement personnel. « 

    • Bonjour Marie,
      Je voulais vous dire que cela me touche quand vous écrivez en parlant de l’asthme et les allergies:
      « ’certes c’ est un obstacle momentané mais ça ne m’a pas freiné à mon épanouissement personnel.  »
      Car je trouve très important de continuer à vivre sa vie AVEC la maladie, et non CONTRE elle!
      Moi aussi j’ai de l’asthme, excéma, allergies… et je ne veux pas que cela m’empêche d’être heureuse!!!
      Bravo pour cette état d’esprit que je partage à 100%!!!
      Chrystelle

  7. Bonjour, je m’appelle Lola, j’ai 20 ans, j’habite à Lyon. Depuis toujours, j’ai des petites plaques d’eczéma qui s’en allait le printemps arrivé. J’en ai depuis que c’était le chauffage ou la transpiration. Cela me gênait relativement peu. Par la suite, mon cuir chevelu a commencé a irrité au contact de shampoing classique. Depuis je suis obligé d’utilisé Sebiprox (très cher). Et la récemment, j’ai déménage pour m’installer avec mon copain, et la ca fait depuis mars et l’eczéma est partout sur mon corps, c’est juste horrible, ça gratte constamment, ca me réveille la nuit. Je ne supporte plus mon corps. J’ose pas demander ce que pense mon copain de ça. Alors que lui aussi était sujet a ca, lui ca a complétement disparut depuis qu’on habite ici, c’est incompréhensible. J’ai rendez vous chez le dermatologue, j’espère qu’il va pouvoir m’aider, car c’est extrêmement handicapant car je suis vendeuse, donc je montre mes bras. Et j’ai peur de la réaction de clients. Je suis aussi destiné a un métier de communication, c’est juste pas possible.

  8. Bonjour,
    j’ai 30 ans et cet été j’ai déclenchée un eczéma généralisé (jambes, ventre, décolleté, bras, cou…. boutons, plaies de grattages, démangeaisons atroces, ma peau était dans un état pitoyable…. alors que je n’avais jamais eu d’eczéma… L’horreur! De rendez vous en rendez vous, dermato, allergologue, chu (de besançon), magnétiseur, homéopathe… cela à duré un an…
    Les tests allergo (indispensables si vous souffrez d’eczéma car beaucoup sont dus à une allergie apparemment) ont révélés plusieurs allergies, notamment au Méthysiozalotinone (conservateur remplaçant le paraben et hyper allergène!!), aux parfums… Soulagement de enfin connaitre la raison de cette réaction mais un nouveau combat afin de trouver des produits de soins adaptés, car gels douches, crèmes hydratantes, lessives, shampoings, démaquillants…. en contiennent! Malgré tout, l’eczéma continue dans le cou, au creux des coudes et sous les aisselles…. mais après ce que j’ai enduré ces derniers mois, je me sens revivre!
    6 mois de dermocorticoide, plus d’effets au bout de quelques temps bien sur…. j’ai essayé mille produits pour compenser et essayer de limiter les démangeaisons ; depuis quelques semaines j’ai découvert à force d’essais en tout genre, une petite solution simple, pas chère et naturelle qui fonctionne très bien : bain au bicarbonate de soude, ou juste au gant sous la douche (attention a ne pas trop frotter car bicarbonate + eau à une texture « gommante » un peu agressive sur les peau déjà fragilisées par les boutons, démangeaisons et grattage), et dans la journée dès que ça gratte trop : huile de callophylum (huile de noix de callophylle, très grasse et très apaisante) et tout ça, c’est naturelle alors pas de contre indication! Et quel soulagement quand cortisone et autres ne sont plus d’aucun secours.
    Voila, j’attends les mois chauds de l’été pour voir l’évolution car je pense que la chaleur accentue beaucoup mon souci, je croise les doigts pour que le problème reste concentré sur mon cou, mes coudes et mes aisselles…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s